samedi 13 décembre 2008

Cybercondrie où Internet mène vers des jugements érronés


Ces dernières semaines, j'ai essayé de faire des recherches sur le web en entrant les mots liés à mes maux de tête et éternuements sans fin. Plutôt habitué à naviguer sur des contenus techniques, politiques, culturels ou organisationnels, j'ai découvert la notion de Cybercondrie et la nouvelle forme de stress qui lui est liée.
La cybercondrie est une escalade de préoccupations infondées à propos de symptômes et/ou de maladies, basée sur des recherches de littérature sur Internet.
Mon cas portant sur une maladie plus dérangeante que préoccupante, je suis resté assez détaché des propos que j'ai pu lire. Par contre les échanges d'internautes disponibles sur les forums peuvent vraiment mener une personne inquiète par nature, à des conclusions erronées et la diriger vers des pistes décalées.


En parcourant, ces forums j'ai d'ailleurs pu prendre conscience de l'exaspération du corps médical, face aux patients lui expliquant la médecine en se basant sur ces propos d'amateurs.

Ce phénomène a été décrit par plusieurs chercheurs aux cours des dix dernières années, mais la première étude méthodique sur le sujet a été publiée par des chercheurs de Microsoft en Novembre 2008 et les grandes lignes sont les suivantes :
  • Les recherches dans ce contexte sur un moteur, retournent des résultats surprenants avec un lien fort entre des maladies rares, graves (ex: tumeur du cerveau) et des symptômes communs (ex : mal de tête)
  • Un internaute au cours d'une session fait des recherches débutant par des mots liés à une douleur commune et remonte vers les maladies. Une première session peut être suivie par d'autres qui montrent l'escalade des troubles de l'internaute à travers sa dérive vers des thèmes liés à des maladies graves.
  • 2% des recherches sur Internet sont liées à la santé
  • La déduction de conclusions erronées par un internaute à travers les contenus trouvés lors de ses recherches, est un comportement humain déjà décrit 1974 par Amos Tversky et Daniel Kahneman.
Vous trouverez un très bon article résumant les travaux des chercheurs sur le New York Time.

Sources :
Wikipedia : cybercondrie
Nouvelobs : Les malades prennent le pouvoir
les_malades_prennent_le_pouvoir.html
The New YorkTime : Microsoft Examines Causes of ‘Cyberchondria’
Microsoft Research : Cyberchondria: Studies of the Escalation of Medical Concerns in Web Search
Judgment under Uncertainty: Heuristics and Biases : Amos Tversky; Daniel Kahneman

Aucun commentaire :