mercredi 14 janvier 2009

Vos données personnelles et les réseaux sociaux


Si vous n'aviez jamais entendu parler des réseaux sociaux sur Internet, alors vous vous êtes donnés les moyens d'être déconnectés ou vous dormiez devant l'émission Envoyé Spécial dédiée à Facebook.
Les sites web comme Facebook permettent de faire des connaissances, partager des documents, communiquer et réaliser un nombre illimité d'autres activités qui peuvent sembler futiles aux néophytes. D'autres réseaux sociaux, permettent de mettre en avant son profil professionnel, améliorer ses connaissances, trouver des partenaires et entrer en contact avec de futurs collaborateurs.

Taille et popularité
Regardez la liste de ces réseaux sur Wikipedia et notez le nombre d'abonnées pour appréhender leurs dimensions. En complément la visualisation de cette carte vous permettra de comprendre rapidement lesquels étaient les plus populaires à travers le monde à la fin de l'année 2008.

Toutes les personnes sur la terre sont proches de vous
En pratiquant ces outils vous pourrez faire grandir votre réseau d'amis, principalement en invitant d'autres personnes ou alors en demandant aux personnes à qui vous êtes liées, de vous mettre en contact avec d'autres. Même si ceci peut vous surprendre, vous pouvez presque atteindre qui que ce soit sur terre par cette méthode de mise en relation, car en général 6 personnes se trouvent entre vous et n'importe qui d'autre. Cette théorie nommée "Les 6 degrés de séparation" a été énoncée en 1926 par Frigyes Karinthy et a été confirmée par des chercheurs de Microsoft (le degré est de 6.6 ) qui ont travaillé sur les données archivées (30 milliards de conversations entre 240 millions de personnes) dans le logiciel de messagerie instantanée MSN.

Réaliser des analyses de votre personne
Après vous êtes inscrits sur un de ces réseaux, vous aurez probablement le réflexe de chercher si vos connaissances sont déjà présentes. Une fonctionnalités vous proposera une liste de personne que vous pourriez connaitre et souvent les résultats sont surprenants. Ils montrent la capacité de ces outils à trouver les possibilités de vos relations en analysant les noms des sociétés que vous avez traversés, les contacts de vos amis et d'autres critères.

Ainsi, les données présentes sur les ordinateurs de vos réseau sociaux peuvent facilement aider quiconque à vous juger. Aux États-Unis par exemple, en 2008 22% des recruteurs ont admis consulter les profils de leurs candidats sur ces réseaux et le nombre ne fait qu'augmenter (2006 11%).
Pis, dans un document publié par des chercheurs de Google, il est mis en avant l'idée de corréler vos informations à travers plusieurs réseaux sociaux pour retrouver des détails que vous ne désirez pas voir apparaitre.

Essayez donc de minimiser les informations personnelles que vous entrez sur les sites des réseaux sociaux et ne les dispersez pas car il y aura toujours une personne mal attentionnée pour collecter.

Sources :
Google Vdeo : France 2 Envoyé Spécail Facebook
Wikipedia : Réseaux sociaux
Oxyweb : World Map showing the popularity of social networks (SNS) around the world
Wikipedia : Liste des réseaux sociaux
Wikipedia : Frigyes Karinthy
Research.microsoft.com : Planetary-Scale Views on a Large Instant-Messaging Network
The Register : Microsoft 'proves' six degrees of separation theory
Computerworld : One in five employers uses social networks in hiring process
W2spconf.com : (Under)mining Privacy in Social Networks
Newscientist : Could your social networks spill your secrets?

2 commentaires :

Sylvain a dit…

Hello Franck,

Un magazine frenchie s'est amusé à lancer une petite série de portraits sur le thème "Du risque de laisser traîner sur la toile trop d'informations sur sa personne" :

http://www.le-tigre.net/Marc-L.html

C'est franchement cocasse, mais ça invite surtout à réfléchir sur l'étalage de sa vie privée sur la toile !

CozyCot a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.