samedi 17 janvier 2009

Le Tigre brille


Suite au billet précédent sur les réseaux sociaux, Sylvain m'a laissé un lien vers l'article Marc L*** extrait du magazine Le Tigre. En collectant les photos, commentaires et textes posés par un internaute sur les différents outils d'internet, les journalistes ont construit un essai reconstituant une partie de sa vie. Je vous invite à lire le résultat de l'exercice, car même si vous doutez de la véracité des sources utilisées, le résultats est brillant. Il est tout à fait représentatif du travail pouvant être réalisé en collectant sur Internet, les détails de la vie d'un individu.

Pour aller plus loin, l'Express a mis en ligne un résumé du buzz autour de cet article.

Ici nous faisons référence à ce qui est publique, disponible sur Internet, mais nous ne devons pas oublier la face cachée des systèmes numériques. Une grande partie de nos échanges par courriel, sur messagerie instantanée (voir base de données MSN) sont gardés précieusement pour des "objectifs de recherche". Alors, dans un futur proche ou lointain, n'oubliez pas d'utiliser ces données à bon escient, le jour où vous serez en leur possession voir un dictateur.

Je cherchais une analogie de la vie courante par rapport à ces traces numériques. Nous posons sur la toile ces marques difficilement effaçables, car nous n'avons pas le contrôle de ces systèmes où nous les avons enregistrées.
Alors, peut-on considérer être aujourd'hui des enfants peu conscients de nos actes et de leurs portées ?
Les personnes nées au 21 nième siècle seront-elles les adultes de l'internet ou faudra t-il attendre la prochaine génération de réseaux ?
Ces traces sont-elles identiques aux graffitis posés sur les murs lors d'une soirée trop arrosée ?
Ou alors, est-ce une sorte de tatouage que nous assumerons toute notre vie ou aimerons effacer dans 20 ans ?

Sources :
Le Tigre : Marc L***
L'Express : Le portrait Google qui met le feu à la Toile

Aucun commentaire :